10 Randonnées à faire dans la vallée du Marcadau

La vallée du Marcadau est un lieu de choix pour passer des vacances sportives dans un cadre verdoyant exceptionnel, en présence d’une flore et d’une faune impressionnante. Les randonnées ne manquent pas dans la vallée du Marcadau et, si vous êtes à la recherche de superbes sentiers pédestres, cet article est fait pour vous.

En savoir plus sur la vallée du Marcadau

La vallée du Marcadau est située dans le département français des Hautes Pyrénées, plus précisément dans la commune de Cauterets. Cette vallée jouit d’un emplacement idéal puisqu’elle est située près de la frontière espagnole dans le célèbre Parc national des Pyrénées. Les hivers peuvent certes y être rudes mais sa disposition géographique offre des étés assez chauds où la pluie est moins présente que dans d’autres massifs montagneux.

La particularité de la vallée du Marcadau est qu’elle se trouve au carrefour de nombreux lieux d’intérêts ayant des architectures montagnardes diverses. On compte notamment les pics de Cambalès et de Gaube  ainsi que l’atypique cascade du Pont d’Espagne, d’herbages et de nombreux lacs comme le lac d’Ilhéou.

Pour les herboristes, la vallée du Marcadau est le site des Pyrénées par excellence. Le site comprend de nombreuses variétés de fleurs arborant souvent des couleurs lilas et violettes en raison de l’acidité du sol comme l’endémique chardon bleu des Pyrénées ou encore la fabuleuse Knautia Dipsacfolia.

Le meilleur moyen de découvrir ce lieu enchanté est de chausser ses bottes de randonnée et de déambuler à travers la montagne grâce aux nombreux sentiers s’y trouvant.

Top 10 des randonnées d’exception dans la vallée du Marcadau

Nous vous présentons ci-dessous les meilleures randonnées à faire dans la vallée du Marcadau :

1. Lac de Gaube et refuge des Oulettes de Gaube

Oulettes-de-Gaube

Une randonnée au lac de Gaube d’une quinzaine de kilomètres a été créée afin de pouvoir découvrir ce site fabuleux. Cette randonnée est de difficulté moyenne et le dénivelé est de 709 mètres, si vous craignez la distance puisque vous pouvez vous reposer au refuge des Oulettes de Gaube.

En effet, le refuge des Oulettes de Gaube vous offrira un lit confortable dans un dortoir, vous aurez le droit à un bon dîner et vous pourrez vous émerveiller au petit matin face au lever du soleil avant de reprendre la fin de votre route. Par ailleurs, vous pouvez réserver en ligne, nous vous conseillons vivement de contacter le refuge à l’avance pour s’assurer une place car cet hébergement est très prisé en saison estivale.

La randonnée commence au Pont d’Espagne, par la suite vous emprunterez le tracé du GR 10 qui vous emmènera en direction du lac des Huats perché à 1666 mètres d’altitude. La prochaine destination est le lac de Gaube et ses eaux cristallines typiques des lacs de montagnards, ce lieu est accessible après quasiment 3 kilomètres de marche.

Le refuge des Oulettes de Gaube est accessible au milieu de la randonnée au septième kilomètre. Le retour est plus facile puisqu’il est en pente et vous fera descendre des pics rocailleux jusqu’aux prairies et aux torrents de la vallée.


2. Vers les lacs de l’Embarrat, du Pourtet et de Nève

Lacs-de-lEmbarrat

Cette randonnée commence au Pont d’Espagne comme la majorité des sentiers pédestres dans la vallée du Marcadau. Cette randonnée à le mérite de vous faire découvrir des lacs de montagne splendides mais, ne vous fiez pas aux apparences, la difficulté de cette randonnée est plutôt élevée.

Elle s’adresse aux randonneurs ayant l’habitude de la montagne car son dénivelé est de 1141 et il vous faudra marcher un peu plus de 8h pour effectuer les 20 kilomètres de sentier.

Le premier kilomètre de la randonnée est plat et permet de se mettre en jambe. Ensuite, passez devant le refuge du clos et empruntez la direction du plateau du Clot, poursuivez vers le pont Cayan et prenez le sentier menant au premier lieu d’intérêt : le lac de l’Embarrat.

Ensuite les lacs du Pourtet et de Nève s’enchaînent aux kilomètres 8 et 9, ils sont idéals pour la pose du midi. Vous entamerez ensuite la descente en passant par la rive gauche du gave de Marcadau, le refuge Wallon et le Pont du Cayan pour rejoindre enfin le Pont d’Espagne étant le point de départ et d’arrivée de la randonnée.


3. 3 jours dans le Parc des Pyrénées Centrales depuis Cauterets

Parc-des-Pyrenees-Centrales

Pour les grands fans de randonnée, il est possible de faire un trekking de 3 jours en partant de Cauterets. Cette grande randonnée vous permettra de voir un maximum de lieux d’intérêts et d’accéder à des panoramas et des paysages divers et variés.

Concernant la première journée de marche, il faudra rallier le Pont d’Espagne au refuge des Oulettes de Gaube. Pour cette partie du trekking, vous pouvez vous référer à la promenade 1 de cet article. La deuxième journée est consacrée au ralliement du refuge jusqu’au refuge Wallon en passant par deux cols. Pour la dernière journée, vous arriverez à Cauterets directement et pourrez découvrir la ville.

La meilleure chose à faire pour préparer votre expédition est de se renseigner auprès de personnes ayant déjà effectué cette marche, plusieurs expériences ont été partagées sur cette toile.


4. Les vallées de Gaube, d’Aratille et du Marcadau

Lac-dAratille

Cette randonnée est l’une des plus longues mais également l’une des plus belles. Elle peut être une option à envisager si vous ne souhaitez pas partir 3 jours en trekking. Cette randonnée de 24 kilomètres s’effectue en deux jours et c’est idéal s’il s’agit de votre premier trekking. Vous aurez la chance de vous balader à travers 3 vallées du Parc national des Pyrénées.

Lors de la première journée, il faudra atteindre le refuge des Oulettes de Gaube se situant à mi-chemin, où vous pourrez passer la nuit en toute tranquillité. A partir du refuge, prenez la direction du col d’Aratille et redescendez vers le lac portant le même nom puis cheminez ensuite en direction de la gave et rejoignez finalement les télécabines près du Pont d’Espagne qui est la destination finale et le point de départ de votre randonnée.

Si vous voulez obtenir le plus de détails possibles sur cette randonnée, n’hésitez pas à télécharger la carte IGN disponible sur certains sites.


5. Du pont d’Espagne au refuge du Marcadau ou refuge Wallon en raquettes

Refuge-du-Marcadau

Les raquettes ne se pratiquent pas sur les mêmes chemins que la randonnée, il est donc important de se renseigner avant de s’y aventurer et de partir avec un guide si vous avez peu d’expérience. Pour cela, l’office du tourisme pourra vous renseigner, il suffit de se connecter ici afin d’obtenir toutes les informations nécessaires et de trouver le meilleur guide qui vous emmènera à travers les montagnes enneigées en toute sécurité.

Quant à la randonnée, elle vous offrira le bonheur de voir la cascade du pont d’Espagne et de découvrir de superbes points de vue sur la vallée. Vous aurez également l’occasion de passer des moments dans la convivialité des refuges de Wallon et du Marcadau. Cette expédition dure 15 kilomètres et il est nécessaire d’avoir déjà pratiqué un peu les raquettes et d’être en bonne forme physique.


6. En vallée du Marcadau, du Pont d’Espagne au refuge Wallon

Pont-Espagne

Cette randonnée de 15 kilomètres vous emmènera à travers pâturage, gave et forêts. La difficulté est moyenne en raison du faible dénivelé et reste très agréable.

Le point de départ est le Pont d’Espagne où le chemin commence sous les télésièges pour vous faire bifurquer ensuite dans la forêt qui mène au gave du Marcadau, un carrefour en Y se présentera alors, il faudra prendre à droite. En suivant les balises, vous arriverez très vite au refuge Wallon.


7. Du refuge Wallon à Cauterets par le Col d’Arratille et le Col des Mulets

Cauterets

Il s’agit de loin de l’une des meilleures marches à faire autour de Cauterets puisque vous aurez le privilège de cheminer sur le célèbre GR10 et de franchir la frontière espagnole. Ce circuit de 20 kilomètres peut être effectué d’une traite ou en plusieurs jours selon votre niveau.

Au départ du refuge Wallon, cap plein sud vers le lac d’Aratilles puis rendez-vous au col portant le même nom, entamez une descente en Espagne et remontez le col des Mulets à 2591 mètres d’altitude. Le prochain arrêt est le refuge de Oulettes de Gaube, vous pouvez y passer la nuit ou continuer directement votre chemin vers le lac de Gaube en empruntant le GR10, descendez près du lac des Huats et cheminez encore 1 kilomètre jusqu’au Pont d’Espagne. A partir de ce point, il faudra suivre les panneaux qui vous indiqueront Cauterets pendant 4 kilomètres.


8. Refuge de Baysselance via Oulettes de Gaube et Hourquette d’Ossoue

Refuge-de-Baysselance

Jambes fatiguées mais yeux émerveillés, voici le credo de cette longue randonnée de 12 heures vous transportant à travers le glacier sur 21 kilomètres. Cette randonnée à la réputation d’être très difficile mais en vaut la peine.

A partir des télécabines du Puntas, suivez le tracé du GR10 reconnaissable à ses balises blanches et rouges en passant par le lac de Gaube et celui des Huats. Toujours sur le GR, contournez le lac et cheminez jusqu’au refuge des Oulettes de Gaube, arrêtez-vous ici pour passer la nuit. Reprenez le chemin, en restant à droite de la crête du Petit Vignemale puis poursuivez vers le vallon  pour rejoindre le Refuge Baysselance, de là vous aurez vue sur les glaciers.


9. Du refuge d’Ilhéou au refuge Wallon par les lacs d’Opale

refuge-dIlheou

Cette randonnée d’une quinzaine de kilomètres vous permettra d’observer le paysage minéral du Marcadau et de plusieurs lacs. La difficulté est moyenne mais le temps de marche est de presque 8 heures en raison d’un dénivelé positif de 1257 mètres.

Le départ se fait au refuge d’Ilhéou où vous pouvez passer la nuit en vous renseignant ici. Par la suite, empruntez le sentier direction le col de la Haugade et le lac de l’Embarrat.

La suite de la randonnée est un enchaînement de lacs de montagne, comme suit : lac du Pourtet, de Nère, de Cambalès et finalement le lac d’Opale. Le chemin est très bien indiqué, il n’y a pas de difficulté à se repérer. A partir du lac d’Opale, vous trouverez un sentier d’environ 2 kilomètres qui vous mènera au refuge Wallon.


10. Refuge de Wallon Marcadau – refuge des Oulettes de Gaube

Wallon-Marcadau

Si vous souhaitez faire une longue randonnée mais que vous n’êtes pas très sportif, cette marche est faite pour vous ! En effet, du long de ses 15 kilomètres elle offre un petit dénivelé de seulement 600 mètres.

Le suivi du chemin est également très aisé, il suffit juste de suivre le tracé du GR10 reliant directement ces deux refuges !

Autres articles qui pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.