Comment utiliser un GPS en randonnée

Thibault RIEGERT

De nos jours, les technologies GPS qui nous permettent de nous géolocaliser sont directement intégrées dans tous nos appareils quotidiens : notre smartphone, nos voitures et il existe même des applications prévues à cet effet uniquement.

En revanche, un GPS portable reste un instrument précieux pour les randonneurs et pour les personnes qui aiment explorer et partir à l’aventure en général. En effet, cet appareil est en mesure de vous donner des informations essentielles sur l’endroit dans lequel vous vous trouvez, ceux où vous vous êtes déjà rendus et sur celui où vous souhaitez aller.

Dans cet article, nous verrons ensemble comment utiliser au mieux un appareil GPS pour pratiquer la randonnée sans jamais se perdre.

Comment utiliser un GPS en randonnée

Voici les différentes instructions sur comment utiliser un GPS en randonnée :

1. Utiliser le dispositif GPS

Utiliser-le-dispositif-GPS
@Outdoor Wilds

Même un GPS bas de gamme possède une vaste gamme de paramètres, de réglages et de fonctions, mais, puisque les fonctions proposées par chaque modèle peuvent varier énormément, cet article ne vous fournira pas d’explications détaillées sur leur utilisation.

Pour les connaître et apprendre à les utiliser correctement, nous vous conseillons vivement de lire le manuel d’utilisation qui sera fourni avec l’appareil.

Cela dit, la première chose à faire est de vous familiariser avec votre appareil nouvellement acheté et de comprendre comment celui-ci s’utilise avant de partir pour votre randonnée : une excellente façon de le pratiquer est de commencer à l’utiliser dans le quartier dans lequel vous vivez, ou bien dans un parc ou un lieu que vous connaissez bien, pour vous sentir à l’aise avec ses fonctionnalités et pour ne pas risquer de vous perdre.

Bien que nous vous ayons précédemment dit que chaque modèle possède ses propres caractéristiques, tous les appareils GPS offrent les fonctions de base suivantes :

  • Le calcul de votre position :

Un GPS vous indique à partir de quel point vous visualisez vos coordonnées et vous montre votre position sur une carte donnée.

  • L’enregistrement du parcours :

Lorsque le système de traçage est activé, un GPS définit automatiquement des « points de suivi » à intervalles réguliers. Ces points servent à reconstituer le parcours que vous avez emprunté et ils pourraient vous être utiles si avez besoin de retourner sur vos pas ou pour vous permettre d’évaluer le chemin que vous avez parcouru jusqu’à présent.

  • La navigation d’un point à un autre :

Un GPS vous oriente en vous indiquant la direction et la distance à parcourir jusqu’à votre « waypoint », c’est-à-dire votre point de destination. Ces points de navigation peuvent être pré-signalés sur la carte en insérant leurs coordonnées avant de partir en randonnée.

Vous pouvez également demander à votre appareil de marquer un nouveau point de suivi dans un lieu où vous souhaitez retourner ; par exemple, le point de départ de votre parcours ou la position à laquelle se trouve votre campement.

Un appareil GPS est en mesure de vous indiquer la distance à vol d’oiseau qui vous sépare de votre point de destination et, puisqu’un trajet n’est que très rarement, voire jamais une simple ligne droite, le relevé changera automatiquement en cours de route, au fur et à mesure que vous avancez.

Cela va également sans dire que la distance à parcourir réduit, elle aussi, automatiquement au fur et à mesure que vous vous rapprochez de votre point d’arrivée (dans le cas contraire, c’est que vous marchez dans la mauvaise direction et qu’il vous faudra faire demi-tour !).

  • L’affichage des informations de votre itinéraire :

Cette fonction du compteur kilométrique vous fournira des données statistiques sur la distance que vous avez parcourue, ainsi que le dénivelé et l’altitude à laquelle vous vous trouvez.

  • Le branchement du GPS sur un ordinateur :

Les GPS peuvent être branchés à un ordinateur de façon à utiliser le logiciel inclus lors de son achat et qui vous servira à gérer les différentes cartes, planifier vos itinéraires, analyser à l’avance votre voyage et le parcours, ainsi que beaucoup d’autres fonctionnalités encore.

Cette fonction est bien souvent peu intuitive ; il vous faudra donc un certain temps avant de comprendre comment l’utiliser pour en apprécier réellement l’utilité.

2. Comment choisir son appareil GPS

Comment-choisir-son-appareil-GPS

Comme nous vous l’avons précédemment expliqué, vous trouverez en vente sur le marché de nombreux appareils GPS, tous différents, et qui, bien que possédant un certain nombre de caractéristiques et fonctionnalités en commun, présentent chacun des spécificités qui leur sont propres.

Quel que soit le modèle que vous déciderez d’acheter, vous devriez faire votre choix après avoir d’abord pris les trois points clé suivants en considération :

  • Les dimensions de l’appareil :

En raison de l’augmentation universelle de la taille des écrans de tout type d’appareil numérique, la taille générale, ainsi que le poids de votre GPS augmenteront de conserve.

L’idéal reste donc d’opter pour un dispositif GPS qui vous offrira une visualisation de votre localisation claire et précise (un écran trop petit peut se révéler déroutant !), mais qui ne soit pas trop lourd, afin de vous permettre de l’emporter facilement avec vous dans votre sac à dos, ou de le garder à la main pendant votre randonnée.

  • Votre interface de prédilection :

Vous trouverez sur le marché des appareils qui disposent ou non d’un écran tactile, et votre choix devrait se porter sur le type de GPS qui correspond au mieux à vos propres exigences.

Le seul conseil que nous avons à vous proposer est d’opter pour un modèle exclusivement doté de touches si vous allez pratiquer la randonnée dans des zones où les températures sont particulièrement basses.

Pourquoi ce conseil ?

Simplement, car il vous sera plus facile d’utiliser votre appareil GPS si vous portez des gants, de manière à ce que vos doigts ne soient pas transis de froid !

  • Les fonctions avancées :

Certains modèles offrent des fonctions avancées supplémentaires à celles dont nous avons déjà dressé la liste, mais il faut que vous sachiez que le prix sera également plus élevé. Quelles peuvent être ces fonctionnalités ? Vous pourrez les découvrir dans notre prochain paragraphe qui leur est spécialement dédié !

3. Les fonctions avancées des appareils GPS

Les-fonctions-avancees-des-appareils-GPS
@The Adventure Junkies

Comme nous l’avons déjà mentionné, certaines fonctions intégrées dans le dispositif peuvent avoir une grande incidence sur le prix de votre GPS. Parmi les fonctions facultatives d’un tel appareil, vous pourrez retrouver :

  • Un baromètre / altimètre :

Même si votre appareil est capable de vous indiquer l’altitude à laquelle vous vous trouvez en fonction des données satellites, un modèle offrant la fonction de baromètre / altimètre, fournit des informations plus précises, car ils prennent également en considération les données barométriques.

En outre, cette fonction vous permettra d’évaluer les possibles changements de météo. Ce qui peut se révéler extrêmement utile.

  • Une boussole électronique :

Tous les appareils GPS peuvent vous indiquer la direction vers laquelle vous vous dirigez pendant que vous vous déplacez, mais si vous achetez un modèle possédant une boussole électronique intégrée, il vous affichera également la direction vers laquelle vous regardez si vous ne bougez plus.

Cette fonction est très pratique, puisqu’elle vous permet de vous orienter facilement et de planifier votre itinéraire, même si vous prenez une pause durant votre randonnée pour reprendre votre souffle. Tout randonneur qui se doit devrait apporter avec lui une boussole, afin de ne jamais perdre sa destination de vue.

  • Le transfert des données sans fil :

Cette fonction permet à votre GPS de communiquer avec un autre appareil GPS compatible (souvent de la même marque). Il s’agit d’une fonctionnalité extraordinaire pour ceux qui voudraient un moyen simple et rapide pour partager avec d’autres utilisateurs des données telles que des points de suivi, des points de destinations et des itinéraires.

  • Des cartes pré-enregistrées :

Il est évident que tous les GPS sont dotés d’une carte de base, mais certains modèles plus avancés possèdent également des cartes topographiques plus complètes. Sur ces dispositifs vous pourrez également télécharger d’autres cartes topographiques, téléchargées en ligne, via un CD ou une carte micro SD.

Après avoir sauvegardé ces cartes, vous pourrez donc gérer et planifier vos itinéraires en branchant votre GPS à votre ordinateur via l’usage du programme fourni avec l’appareil.

  • Des cartes et des logiciels proposés par des tiers :

En raison du coût certain des cartes proposées par les fabricants de GPS, cela pourrait être une excellente idée d’acheter un dispositif sur lequel vous pouvez télécharger des cartes proposées par des tiers, c’est-à-dire d’autres personnes passionnées de randonnée ou des guides experts, par exemple.

Ces modèles permettent, en effet, de télécharger des nouveaux contenus que vous trouverez en ligne sur des sites Internet spécialisés qui sont continuellement mis à jour pour offrir à leurs utilisateurs des cartes à moindre coût, voire totalement gratuites.

Dans le cas où vous ne seriez pas un as en technologie ou que vous préférez des produits sous garantie, car vous les considérez plus sûrs, vous aurez également la possibilité de ne télécharger que des cartes directement proposées sur le logiciel du fabricant de GPS.

  • Une possibilité de mémoire supplémentaire :

Plus votre appareil disposera de mémoire et plus vous pourrez enregistrer des données sur la carte, sur votre point de destination et sur l’itinéraire en lui-même. Toutefois, la majeure partie des modèles de GPS en vente sur le marché permet également d’augmenter la mémoire de l’appareil au moyen d’une carte micro SD.

Cette fonction peut être extrêmement utile, mais puisque presque tous les appareils GPS possèdent une mémoire interne suffisante pour un seul voyage, vous pourrez éviter de faire une grosse dépense lors de l’achat de votre dispositif.

La seule chose à laquelle vous devrez penser avant de partir pour une nouvelle randonnée sera de supprimer les cartes, les points de suivi et les points de destination qui ne vous seront plus nécessaires, afin de libérer un peu de place sur la mémoire de l’appareil.

  • Un appareil photo numérique intégré :

Certains GPS possèdent un appareil photo numérique intégré, de qualité plutôt médiocre et possédant une résolution similaire à celle d’un appareil photo numérique de base intégré à nos téléphones.

La seule différence est qu’avec ces modèles, vous pourrez également poser une balise de géolocalisation de vos clichés, de manière à vous rappeler où vous avez pris cette photo sur votre carte. Une fonctionnalité intéressante, mais non-essentielle.

  • Une communication par radio double flux :

Cette fonctionnalité permet à son utilisateur de passer un appel entre deux dispositifs compatibles, de façon à pouvoir communiquer avec ses amis dans une certaine zone et de pouvoir localiser les autres membres du groupe. Aussi utile que cette fonction puisse sembler, elle est généralement préférée pour les équipes de recherche et de secours.

4. Comment fonctionne un appareil GPS ?

Comment-fonctionne-un-appareil-GPS
@The Adventure Junkies

Beaucoup d’entre vous sauront d’ores et déjà que GPS signifie « Global Positionning System » [ou Géo-positionnement par satellite, en français] et qu’il s’agit du réseau mondial de satellites qui émettent un signal qui est ensuite reçu par un appareil GPS.

Un grand nombre d’appareils GPS aujourd’hui disponibles sur le marché, ont également la possibilité de recevoir des signaux des satellites GLONASS russes qui ont un fonctionnement beaucoup plus fiable en comparaison à leurs prédécesseurs, et spécialement dans des situations où il y a une surcharge sur le réseau.

Pour lancer la recherche automatique des signaux satellites, il vous suffira de vous positionner à l’extérieur, d’allumer votre dispositif GPS et de lancer une recherche de signal. La première recherche de signal nécessitera quelques minutes de patience, après laquelle, durant votre voyage, ce dernier sera en mesure de mettre votre position à jour automatiquement et de localiser les nouveaux satellites.

En revanche, une fois que vous aurez éteint et rallumé votre appareil, puisque les satellites sont en mouvement constant, votre appareil aura à nouveau besoin de quelques minutes pour recapter leurs signaux, afin de vous géolocaliser.

D’autre part, si vous conservez votre appareil éteint durant une longue période de temps ou que vous parcourez une longue distance avant de le rallumer, il sera d’autant plus long pour votre GPS pour retrouver les données satellites, et cela peut prendre quelques minutes de plus en comparaison à sa toute première recherche de signal.

À toutes les personnes qui pratiquent la randonnée, vous devez garder à l’esprit qu’il est probable que, parfois, le signal satellite puisse ne pas bien être réceptionné par votre appareil GPS et qu’il ne sera donc pas toujours possible pour vous de connaître votre position ; par exemple, si vous vous trouvez dans une forêt épaisse d’arbres ou dans un ravin profond, les signaux satellites peuvent être bloqués de façon à ce que votre dispositif devienne alors inutilisable.

Il faudra alors à nouveau quelques minutes à votre appareil pour capter les signaux satellites afin de vous donner votre position, et ce, uniquement lorsque vous vous trouverez à nouveau dans une zone où le ciel n’est pas obstrué.

À ce propos, afin de mieux capter les signaux satellites, il est toujours préférable de conserver votre appareil GPS directement dans votre main et de ne pas le mettre dans votre sac à dos.

Nous espérons que cet article vous aura été utile et qu’il vous aura offert suffisamment d’informations de base sur ces appareils très utiles, voire nécessaires pour vos excursions, et principalement dans des lieux qui vous sont inconnus ou qui pourraient potentiellement être dangereux, de par leur localisation ou le type de terrain. N’oubliez pas non plus que, même si vous partez en randonnée avec un appareil GPS, il est impératif de prévenir quelqu’un de votre entourage de votre lieu de destination et spécialement si vous vous y rendez seul !

Video utilisation d’un GPS

Autres articles qui pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.